Le Village du bûcheron se pare de nouveaux attraits pour 2023

mars 2, 2023
Par Réjean Martin
Voici le véhicule Bombardier B12 acquis par le Village du Bûcheron il y a peu de temps au coût de 25 000 $ ; véhicule qui sera une importante attraction de la nouvelle exposition de longue durée que le Village prépare en ce moment. On raconte que Joseph-Armand Bombardier se lança dans la production d’autoneiges (snowmobile) après le décès de son fils de deux ans en 1934. Celui-ci n’avait pas pu être transporté à temps à l’hôpital en raison des routes enneigées. C’est ainsi que naquit en 1936 la B7 (pour sept passagers). Suivra en 1942 la célèbre B12 (pour douze passagers) qui connaîtra un grand succès. Près de 3000 véhicules B12 sortiront des usines Bombardier de Valcourt et Montréal entre 1942 et 1951. Les B12 sont dotés d’un moteur six cylindres Chrysler de 212 chevaux et pouvant atteindre 48 km/heure. Les B12 ont servi d’ambulance, mais aussi pour le service postal, le transport scolaire, la distribution du lait et les usages forestiers. Il y eut même des versions militaires lors de la 2e guerre.

Baptiste Prudhomme qui détient et dirige à Grandes-Piles le Village du bûcheron est parvenu à réunir la somme de près de 140 000 $ dont 32 000 $ du ministère du Tourisme pour offrir cette année au public de voir une toute nouvelle exposition sur son site. Même qu’une nouvelle salle sera aménagée.

La mécanisation du travail forestier (le thème) sera au cœur de cette exposition avec en outre un véhicule Bombardier B12 acquis il y a peu de temps au coût de 25 000 $ de même que de nombreux items de la riche collection de scies mécaniques de monsieur Angelo Trépanier de Sainte-Thècle dont on peut voir des spécimens à sa cabane à sucre sur la route 153. Cette collection est considérée par plusieurs comme étant l’une de plus importantes au Québec.

Lors d’une entrevue réalisée en 2015 avec monsieur Trépanier par le Bulletin de Mékinac, celui-ci nous avait parlé du soin apporté à sa collection déjà débordante et, par le fait même, susceptible facilement de nous enchanter. Une chance offerte d’admirer et de comprendre toute l’ingéniosité mise par les humains depuis 1926 (l’année de la première scie mécanique) à se doter, d’un outil fonctionnel et mobile pour couper du bois en forêt.

À LIRE DANS LA CATÉGORIE

Culture, Sports et loisirs

Cette fois, le Festival Western de St-Tite en sera à sa 55e édition. Retenons les dates : du 8 au 17 septembre prochain ! Au programme, les rodéos, les spectacles, la danse, l’ambiance excep...

À LIRE AUSSI DANS
CE TERRITOIRE :